Petites choses et d'autres

Chroniques d'une vie amusante

14 avril 2010

Je me fais rare... parce que je suis super épuisée... et le boulot reprend son rythme de croisière qui ne laisse plus le temps à rien d'autre.

J'oublie pas que j'ai un 5e chapitre à écrire sur l'allaitement... parce que j'ai encore des choses à dire, et oui !

Ce soir c'est un soir triste. Celui où on attrape les agneaux pour les amener à l'abattoir. Il en restait 5... mais on en a trouvé que 4. Alors plusieurs hypothèses se présentent :

- il (le 5e) est tombé dans la rivière... et donc normal qu'on le retrouve pas (hypothèse la plus probable il semble).

- il est pas rentré ce soir et a réussi à se planquer parce qu'il a senti qu'il valait mieux pas rentrer (mais bon vu le Q.I d'un mouton, j'en doute fort fort).

- on se l'est fait piquer (vu la galère que c'est pour les attraper, j'en doute fort fort aussi...).

Résultat, 4 agneaux dans la remorque, pendant qu'on cherchait le 5e et le berger qui commence à me dire qu'il faut en garder un (oui parce qu'on a plus qu'un bélier et si celui ci vient à décéder avant l'automne, on est mal mal)... et donc il faut choisir celui qu'on garde. Et là je les regarde, avec leurs petits yeux qui me disent "moi ! moi ! moi ! choisis moi !"... bon ok, en vrai ils doivent juste sentir le vent qui circule entre leur deux oreilles. Et je dois faire ce choix hautement difficile. Lequel n'ira pas à l'abattoir et restera couler des jours heureux avec nous... ? Bon j'ai pas réfléchi trop longtemps (parce que sinon ça devient dur après, on devient sentimental et tout et ça va plus du tout), j'ai pris le plus gros, le n°60 et pi voilà.

Sinon on en garde un autre, un tout nouveau bébé, né y a 5 jours, que sa salope de mère a abandonné. Il s'appelle "Bleach" (tu demanderas au Chameau pourquoi) et c'est le Chameau qui lui donne son biberon le soir (et le matin et à midi c'est le Berger (parce que oui, c'est 3 fois par jours) (agneau sauvé grâce à l'acharnement du Berger, qui a réussi à traire la mère les 2 premiers jours afin qu'il ait le précieux colostrum, sans lequel ils crèvent automatiquement au bout de 3 jours.) et après il dit qu'il fait pas de sentiment le Berger...

Et demain, on aura un chien... enfin une chienne plus précisément. Comme ça je vais beaucoup moins courir. Mais j'aime pas trop les chiens moi... Ça fait 4 ans qu'on a pas eu de chien... mais je t'en recauserai.

Posté par A L I à 20:06 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

Commentaires

    Moi aussi,

    quand j'allais en vac chez mon oncle et ma tante qui s'occupaient de chèvres (fromages, traites...)
    on envoyait les petits à l'abattoir, les mères les appeler et les petits répondaient , ça me déchirait le cœur...Après je pleurais comme une madeleine!Mais bon,je pleure souvent...Bin vi j'ai le coeur gros!!!et pi chui une pisseuse!!
    Allez bon courage ma belle!
    On attend ton 5éme chapitre et sur celui du chien...Bin vi je suis ,hein t'as vu???
    Une bise à Bébé H , au Chameau et au Berger!!
    Une gosse embrassade à ...TOua!

    Posté par MArion, 14 avril 2010 à 21:06

Poster un commentaire