Petites choses et d'autres

Chroniques d'une vie amusante

26 février 2009

Le retour part III

Un réveil romantique dans ce grand lit, dans ce grand hôtel 4 étoiles par un.... "Papa veut bibi" tonitruant. Et voilà Monsieur Ali et son "bibi" vide à la recherche de lait... (et oui quand on rate l'avion, on ne prévoit pas qu'on va manquer de lait !)

Puis il a fallu attendre... (le vol n'étant qu'à 14 h 30), attendre, et encore à attendre... Perso, ça me dérange pas de rester allongée sur ce grand lit avec mon bouquin de 1300 pages à attendre. Mais tu oublies qu'on est accompagné par une boule de nerf hystérique. Monsieur Ali se dévoue pour amener le chameau en bas, où se tourne une publicité pour Renault. Il y a donc des voitures au grand bonheur du chameau.

P1010653

Puis on a fini par appeler un taxi... et hop un chameau en taxi... (sans ceinture, c'est drôlement plus marrant).

P1010655

Bon cette fois c'est bon... on peut enregistrer les bagages. Si le chameau veut bien laisser le chariot en place.

P1010658

P1010659

Et puis évidemment... ça a failli bien se passer... mais non. Le chameau nous a fait la MEGA crise en plein milieu du hall de l'aéroport que j'en ai eu la HONTE de ma vie. Ça résonne vachement les halls d'aéroport. TOUT le monde te regarde !!! J'avais juste envie de me planquer sous une table... il a hurlé pendant 16 minutes non stop. C'est très long 16 minutes.

Puis il s'est endormi sur son papa. Et quand son papa a eu une très grosse envie d'aller faire pipi... ben il m'a posé le chameau dans les bras... qui s'est réveillé et a HURLE à la mort ! "PAPA PAPA PAPA PAPA" en se débattant tellement que t'arrives même pas à le tenir. Un type du personnel de l'aéroport a bien essayé d'intervenir... sans succès (encore plus la honte quand les gens interviennent) et j'ai fini par laisser le chameau ramper jusqu'à la porte des chiottes devant laquelle il s'est affalé en hurlant de plus belle "PAPA PAPA PAPA"...

Là t'as juste envie de dire... "Non j'suis pas sa mère... je viens juste de rencontrer son père en fait." Gloups.

Oui... j'ai failli le laisser derrière la porte d'embarquement.

Puis on est monté dans l'avion. Forcément il a pas voulu attacher sa ceinture... donc re-hurlement. Là tu souris jaunement à tes voisins... et l'hôtesse sauveuse arrive avec un coloriage et des crayons. OUF.

Il sera plutôt sage pendant le vol. Hormis au moment de rattacher la ceinture. Mais globalement, on a pu soufflé un peu.

P1010667

Moi nickel, même pas peur, même pas mal à l'estomac... l'avion est vraiment plus spacieux qu'à l'aller donc même pas de crise de claustro/agora/phobie...

P1010662

TOUT VA BIEN... jusqu'à ce que je penche la tête...

P1010661

Posté par A L I à 23:43 - Mon incroyable vie - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , ,

Commentaires

    La prochaine fois tu fais partir le chameau en premier, en voyage accompagné. Comme ça c'est l'hotesse qui galère !

    Puis vous peinard, vous partez le jour d'après.

    Pas bête hein ?

    Posté par Cali, 11 mars 2009 à 11:32
  • Tu penses qu'on y a bien pensé !!!

    Posté par Ali, 11 mars 2009 à 12:51
  • ben la vache, que de rebondissements...! Les voyages forment la jeunesse, il parait? Mouais, pas avec un chameau, pour sûr!

    Posté par Vanessa, 11 mars 2009 à 14:56
  • je suis pliée de rire rien qu'en te lisant!! pfff trop trop drole! Heureusement que Igor te fait des coups comme ca sinon y'aurait pas d'article aussi drole!!! PTDR

    Posté par justine, 14 mars 2009 à 13:31

Poster un commentaire