Petites choses et d'autres

Chroniques d'une vie amusante

23 décembre 2008

La douleur et le plaisir

Bienvenue à tous les Sado-Maso qui se seront retrouvés là via google grâce à ce titre... mais désolée vous allez être déçus...

En fait j'aime les plaisirs simples... boire un thé, regarder le soleil se lever, discuter avec Bébé, dessiner des ronds, parler avec les moutons... bref des trucs que je peux faire tous les jours. Mais le problème, c'est qu'avec la douleur... tout se complique. C'est hyper difficile de prendre du plaisir à des choses simples avec une douleur permanente, je trouve. Alors je la mets souvent de côté (parce que je peux le faire, elle est supportable cette douleur quand même)... par moment elle me rend un peu dingue; par moment j'en ai marre, je voudrais qu'elle s'en aille un peu, me laisse du répit. Mais bon globalement, je vais pas me plaindre (pour une fois). Je crois qu'il y en a qui souffre bien plus que moi.

Mais quand même : comment conjuguer douleur et plaisir ? ou comment prendre du plaisir malgré la douleur ?... (hum les sado-masos, pas la peine de me donner votre recette, c'est pas exactement ce que je recherche hein)

Au début je pleurais beaucoup, je supportais pas... tout était contraignant... même les trucs que j'aimais avant. Puis j'ai compris que j'allais me trainer ça longtemps... voire toujours. Donc il fallait faire un effort et vivre avec. Faire le deuil d'avant, du bien-être... parce que ça fait 6 mois que je me suis pas sentie "bien" dans mon corps... enfin si, quand je suis dans un jaccuzzi... mais comme j'en ai pas chez moi... c'est super pas pratique.

J'ai bien sûr un bon copain... qui a fait des petits depuis... mais qu'est-ce que je vais être sans lui... ???

DSC03837

Le papa, la maman... j'entâme le fils aîné là.

Parce qu'en Janvier, je dois me sevrer... ben vi. Tu pourras suivre cette aventure là en direct. Ca risque d'être rigolo non ?

 

Posté par A L I à 10:36 - Divagations... - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags :

Commentaires

    nevralgie pudendale

    Pourquoi rester seule dans votre détresse ? je suis présidente de l'amap (assoc des malades d'algies pudendales). j'ai été opérée en mai 2008 et depuis je me porte mieux ; avez vous été diagnostiquée, comment, quel est votre traiement ?
    l'association comprend environ 500 adhérents et nous faisons des actions pour être reconnu "maladie rare" et avoir des protocoles de soins.
    Venez nous rejoindre
    Agnès JULIEN
    amap-asso.com

    Posté par agnes, 05 janvier 2009 à 20:50

Poster un commentaire