Petites choses et d'autres

Chroniques d'une vie amusante

27 juin 2008

Deux mariages et un enterrement.

C'est ainsi que débute cet été.

Deux mariages de deux garçons (non non pas ensemble) que j'aime beaucoup. Deux garçons dont je me suis sentie très proche à un moment donné de ma vie.

C'est rigolo les mariages, je trouve ça kitch au possible mais c'est rigolo. Après y a plus ou moins kitch... c'est peut-être le côté solennel... et donc romantique (je hais le romantisme) qui me fait rire. 

Et puis un enterrement, un vieux monsieur que j'aimais bien... dans l'ordre des choses, c'est toujours mieux quand ils sont vieux. Mais c'est une vie qui part et toute une histoire aussi. Alors c'est forcèment un peu triste. A l'inverse, le côté solennel de l'enterrement me fascine et me touche. 

Deux mariages et un enterrement... 3 cérémonies religieuses. Aujourd'hui les gens ne sont plus tellement chrétiens (bon là, en l'occurrence le religieux est  assez justifié dans les 3 cas) mais en règle générale, on va plus tellement à l'église... mais pour les unions et les morts, on y retourne. Je me demandais hier comment ça se passerait pour mon enterrement. Pour le mariage, j'ai pu faire une cérémonie civile (certes sobre et expéditive mais ça m'allait bien) mais pour un enterrement, ça n'existe pas les cérémonies civiles... pourquoi doit-on passer par l'église pour regrouper les gens qu'on aime, pour qu'ils puissent dire au revoir.

Pour les mariages, c'est un peu la même chose... comme si un mariage civil avait moins de valeur qu'un mariage religieux... comme s'il comptait moins. C'est que dans ma tête ou c'est aussi dans celles des autres ? Pas question pour moi de promettre devant une entité abstraite (mais quand bien même hyper impressionnante) que je resterai avec le même homme toute ma vie (même si dans l'absolu ça serait chouette).

Pourquoi le religieux a t-il encore autant d'importance dans ces moments là ? Je connais des gens parfaitement athées, voire injurieux envers la religion en temps normal, qui se marient à l'église... je ne comprend pas.

J'ai été grenouille de bénitier pendant un temps. Je respecte trop la religion pour faire semblant maintenant.   

Posté par A L I à 11:03 - Divagations... - Commentaires [5] - Permalien [#]

Commentaires

    j'ai jamais été croyante, mais je respacte aussi totalement la religion, pas question pour moi de faire semblant.
    par contre, pour un enterrement, c pas forcément religieux, c toi qui choisit (ou le conjoint survivant). y'a pas d'obligation de passer par l'église, j'ai d'ailleurs vu presque plus d'enterrement non religieux que l'inverse.
    ça n'enlève pas pour autant le coté parfois solennel, et l'émotion. je suis désolée pour ce vieux monsieur en tout cas !

    Posté par bibou, 28 juin 2008 à 00:06
  • Mais la cérémonie se passe où dans ces cas là ? A la maison ?
    Hier du coup j'ai demandé à mes parents s'ils voulaient une messe ou pas pour leurs morts... et je leur ai dit que moi j'en voulais pas.
    Un repas à la maison se serait sympa !

    Posté par Ali, 28 juin 2008 à 09:10
  • ben en fait, ça dépend, soit directement au cimetière pour une petite cérémonie, ou plutot, un hommage on va dire, ou je ne sais pas comment appeler ça, ou alors j'ai vu aussi des crématorium (pas mes préférés je dois dire...c spé) et puis après, c souvent un repas ou un buffet pour réunir les gens après, comme à un enterrement à l'église.
    mais pour rester dans les détails un peu glauques, les pompes funèbres ont l'habitude aussi, ils viennent chercher le corps, et après, au lieu de faire église puir cimetière, ils vont directement au cimetière.
    mais tu peux tout à fait prévoir les choses comme ça te chante, c des dispositions à prendre, à prévenir l'entourage, ou faire des papiers, et y'a des choses qui peuvent être marquées directement sur le faire-part de décès, par exemple, pour mon père, ma mère avait demandé à ne pas recevoir de fleurs, mais plutot des dons pour une association de lutte contre le cancer (c'était avant le scandale de l'ARC),et le rdv était donné directement au cimetière, sauf certains de la famille proche, qui étaient venus avant à la maison.
    mais en fait, tu liais les deux,mariage/enterrement et ce n'est pas anodin, mais l'un comme l'autre, tu peux faire tout ce que tu veux, à part les choses officielles, c à dire que t'es obligée de passer devant le maire, et dans l'autre sens t'es obligée d'être inhumé en cimetière ou crématorium.
    voilà pour mon expérience ! je vais peut être pas envahir ton blog de mes commentaires, si t'as des questions n'hésite pas, envoi moi un ti mail !
    bisous miss !

    Posté par bibou, 28 juin 2008 à 16:21
  • Merci Bibou ! Tu n'envahis rien du tout, au contraire !

    Posté par ALI, 29 juin 2008 à 22:09
  • tant mieux si ça peut t'éclairer alors !

    Posté par bibou, 30 juin 2008 à 23:06

Poster un commentaire